À propos de l'étude

L’étude CTN 328 vise à constituer une cohorte pancanadienne de personnes vivant avec le VIH qui ont reçu, ou prévoient recevoir, un vaccin contre la COVID-19. L’étude évaluera la réponse immunitaire des gens, la durée de l’immunité, ainsi que l’innocuité et la tolérabilité du vaccin. L’étude CTN 328 déterminera aussi comment les groupes plus vulnérables, tels que les personnes âgées ou qui ont une faible numération de CD4, répondent au vaccin et si ce dernier est efficace contre les variants de la COVID-19.

À propos de la maladie

Les personnes vivant avec le VIH sont vulnérables à d’autres problèmes de santé, y compris certaines maladies chroniques et maladies infectieuses. Pour l’instant, on ignore si elles sont plus à risque à l’égard des complications graves de la COVID-19 comparativement aux personnes VIH-négatives à cause de l’effet du VIH sur leur système immunitaire ou de possibles comorbidités. En raison des changements qui affectent leur système immunitaire, les personnes vivant avec le VIH ont tendance à moins bien répondre aux vaccins, comme ceux de la grippe, de l’hépatite A et B et du virus du papillome humain (VPH). Par le passé, la recherche a démontré que la réponse immunitaire dure moins longtemps chez les personnes vivant avec le VIH vaccinées, que chez d’autres patients. Les études à ce jour sur le vaccin anti-COVID ont été relativement brèves et n’ont inscrit que de petits nombres de personnes vivant avec le VIH. Elles ne fournissent pas de données définitives concernant cette communauté. Tous ces facteurs réunis signifient qu’il nous reste beaucoup à apprendre au sujet des vaccins contre la COVID-19 chez les personnes vivant avec le VIH pour mieux les protéger durant et après la pandémie.

Approche de l'étude

Cette étude vise à recruter 400 personnes vivant avec le VIH à partir de quatre sites au Canada : Montréal, Ottawa, Toronto et Vancouver. Selon que les participants ont reçu ou non une ou deux doses de vaccin, on prélèvera des échantillons sanguins et on administrera des questionnaires à trois, quatre ou cinq occasions pendant la période de l’étude. Chaque visite durera de 20 minutes à une heure. Les prélèvements sanguins serviront à doser les anticorps anti-COVID-19 avant et après la vaccination, ainsi que d’autres marqueurs de la fonction immunitaire. Les chercheurs analyseront l’évolution de ces marqueurs pendant la période de l’étude. Les données des participants seront comparées à des données provenant d’un groupe de personnes indemnes du VIH qui sont inscrites à une étude distincte. Les participants de l’étude qui ont un résultat positif au test de COVID-19 après la vaccination fourniront des échantillons de salive acheminés par Postes Canada et devront consigner leurs signes et symptômes jusqu’à leur rétablissement.

Critères d'admissibilité

Requis

  • Âge ≥ 16 ans
  • VIH-positif
  • Recevant au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, ou ayant reçu 1 ou 2 doses de vaccin contre la COVID-19
  • Apte à fournir un consentement éclairé signé
  • Apte à assister aux visites prévues pour l’étude

Interdit

  • Signes ou symptômes d’infection active à la COVID-19

Principal Investigators

Voici qui dirige cette étude.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Envoyez un courriel à ctninfo@hivnet.ubc.ca.

Dr. Aslam Anis

Directeur national; Membre, Comité de financement; Membre, Comité de direction

University of British Columbia; Centre for Health Evaluation and Outcome Sciences; Arthritis Research Canada

Voir la biographie

Sites participants

Voici où cette étude est menée.