Depuis 1992, le Programme de bourses postdoctorales du Réseau a décerné 174 bourses à ses 107 lauréats. Pour bien souligner cet important jalon, soit plus de 100 boursiers nommés, nous souhaitons vous présenter le programme lui-même et certains de ces récipiendaires passés et présents.

Le Programme de bourses postdoctorales du Réseau a été lancé pour promouvoir la collaboration avec la prochaine génération d’investigateurs prometteurs dans les domaines du VIH et des ITSS et encourager leur développement. Il fournit aux chercheurs en début de carrière une occasion d’élargir leur expérience et de concevoir un protocole d’essai ou un programme de recherche, et de réaliser et diriger leur propre projet.

De boursiers à leaders

Certains anciens boursiers postdoctoraux sont à présent de solides collaborateurs du Réseau. Vous reconnaîtrez probablement la Dre Marina Klein, qui a été boursière postdoctorale du Réseau de 1998 à 2000, supervisée par le Dr Richard Lalonde. Aujourd’hui, la Dre Klein est codirectrice nationale du Réseau, professeure de médecine à l’Université McGill et titulaire d’une Chaire de recherche du Canada de niveau 1, boursière de l’Académie canadienne des sciences de la santé, et experte hors pair du VIH et de l’hépatite C. Elle dirige actuellement plusieurs études du Réseau, notamment l’étude CTN 222 : Étude canadienne de cohorte sur la co-infection.

La Dre Klein n’est pas la seule de nos anciens lauréats à avoir gravi les échelons jusqu’à un poste de responsabilité au sein du Réseau. Les Drs Curtis Cooper, Mona Loutfy, Jason Brophy, Darrell Tan et Jean-Pierre Routy ont tous commencé leur carrière au Réseau en tant que boursiers postdoctoraux et sont désormais coresponsables de nos quatre équipes de recherche spécialisées. Ces dernières assurent le passage des projets soumis du statut de propositions au statut de protocoles en bonne et due forme; elles supervisent les études en cours et font du mentorat auprès des investigateurs moins expérimentés. De nombreux autres boursiers postdoctoraux des années antérieures sont encore des investigateurs du Réseau.

Portée internationale

Pendant les 18 premières années de l’existence du Programme de bourses postdoctorales du Réseau, chaque lauréat résidait au Canada. Mais, en 2010, sa portée s’est élargie pour aider à former des chercheurs engagés à concevoir et à diriger des études de recherche sur le traitement ou la prévention du VIH dans des pays aux ressources limitées.

Notre premier récipiendaire d’une bourse internationale a été le Dr Lawrence Mbuagbaw. Sous la supervision de la Dre Lehana Thabane, investigatrice du Réseau, il s’est intéressé au rôle potentiel de la messagerie texte sur l’observance thérapeutique à l’endroit des antirétroviraux dans des milieux aux ressources limitées. Le Dr Mbuagbaw est maintenant lui-même investigateur du Réseau et est professeur agrégé à l’Université McMaster. Il continue de collaborer avec des médecins africains pour améliorer les services de santé et il demeure étroitement lié au Programme de bourses postdoctorales en supervisant les actuels boursiers internationaux, les Drs Gisele Ngomba-Kadima et Richard Mwamba Kabuya.

Beaucoup d’autres boursiers internationaux ont aussi obtenu des postes prestigieux : le Dr Jackson Mukonzo est actuellement à la tête du Département de pharmacologie et de thérapeutique à l’Université Makerere, en Ouganda; la Dre Amy Slogrove est professeure agrégée au Département de pédiatrie et de santé infantile à l’Université Stellenbosch, en Afrique du Sud; et le Dr Alemayehu Amberbir est docteur ès sciences à l’Université Global Health Equity, au Rwanda.

Pour en apprendre plus au sujet des bourses postdoctorales internationales et de leur rôle dans le développement des capacités de recherche sur le VIH partout dans le monde, cliquez ici.

Il n’y a pas d’avenir sans un (remarquable) passé

En soi, le Programme de bourses postdoctorales du Réseau ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans toutes les personnes qui y ont travaillé en coulisse, particulièrement Jacquie SAS, qui vient de prendre sa retraite. Jacquie a été à la tête du Programme dès sa création et est devenue une figure maternelle pour de nombreux boursiers. C’est un visage familier et une incroyable dynamo qui a assuré la réussite des lauréats en les appuyant sans réserve, étant leur principale personne-contact lors des assemblées semi-annuelles du Réseau. Elle a de plus réussi à obtenir et sécuriser le précieux soutien financier de sociétés pharmaceutiques et d’autres organisations qui continuent d’épauler et de commanditer le programme.

Alors que nous disons au revoir à Jacquie, nous accueillons chaleureusement la cohorte 2021-2022 des boursiers postdoctoraux : les Drs Alice Zhabokritsky (bourse James Kreppner l du Réseau), Katia Giguère, Cara Spence (bourse CANFAR/Réseau), Jordan Sang, Joshua Edouard, Léna Royston et Serge Vicente. Vous pouvez consulter leur profil sur la page Web du Programme des bourses postdoctorales.

Avec leurs superviseurs, les boursiers de la nouvelle cohorte s’intéresseront à divers enjeux qui affectent les personnes vivant avec le VIH, allant du vieillissement avec des comorbidités à la prestation des services pour le VIH et à la télémédecine. Nous sommes impatients de voir où leurs recherches vont les mener!


Pour en savoir plus au sujet du Programme de bourses postdoctorales du Réseau et faire connaissance avec les boursiers passés et actuels, cliquez ici.

Écrit par :

Hannah Branch

Ms. Hannah Branch joined the communications department in the fall of 2019. She holds a degree in Human Biology from the University of Birmingham and has over eight years’ experience working in science and health. Starting her career as commissioning editor of two medical journals, Hannah has since worked in other medical communications and PR roles, developing training materials and campaigns across a variety of health care areas.