À propos de l'étude

L’étude vise à répondre à trois questions, c’est-à-dire quelles techniques d’imagerie par résonance magnétique (IRM) :

  1. permettent le mieux de montrer la différence entre les patients séropositifs présentant des aptitudes cognitives solides ou faibles?
  2. permettent le mieux prédire la réponse à un programme d’entraînement cognitif par ordinateur de huit semaines? (IRM au début du programme)
  3. permettent le mieux de montrer la différence entre les personnes qui manifestent une réponse positive à ce programme et celles dont les facultés cognitives ne s’améliorent pas? (IRM à la fin du programme)

À propos de la maladie

Les problèmes de santé cérébrale (comme l’atteinte cognitive) sont relativement communs chez les personnes séropositives. On sait désormais qu’en tant que maladie chronique, l’infection au VIH peut avoir des effets négatifs sur la cognition et la santé mentale, même quand la maîtrise virale est excellente.

Les techniques modernes de neuro-imagerie nous offrent d’importantes nouvelles façons d’analyser les causes possibles des anomalies cognitives et mentales. Cela pourrait nous permettre de prédire le risque de déclin mental et de déterminer l’efficacité de certaines stratégies (comme l’entraînement cognitif par ordinateur) pour améliorer ou préserver le fonctionnement mental.

Mais la neuro-imagerie est un domaine qui évolue rapidement, de nouvelles méthodes et stratégies étant mises au point pour ainsi dire tous les mois. Cela soulève des possibilités intéressantes, mais comporte une part de défis : quelles mesures conviennent le mieux? Quels sont leurs effets et comment les prédire? Comment en réduire le coût et en alléger le fardeau pour les participants tout en maximisant ce que l’on peut tirer des paramètres cérébraux mesurés?

Approche de l'étude

Des mesures de neuro-imagerie seront acquises auprès de deux échantillons de patients d’une étude en cours sur la santé cérébrale dans le contexte du VIH. En tout, 80 sujets seront sélectionnés à partir de la cohorte principale (CTN 273). Les participants seront inscrits à un programme d’entraînement cognitif de huit semaines sur le Web pour l’amélioration de l’attention et du fonctionnement exécutif (les habiletés mentales qui aident à effectuer des tâches). Cette intervention sera offerte à un groupe aléatoire de sujets présentant des symptômes cognitifs et des signes d’atteinte cognitive lors des tests. Certains participants commenceront l’entraînement cognitif immédiatement, tandis que d’autres le commenceront après une période d’attente qui n’excédera pas huit semaines suivant le début de l’étude.

Pour atteindre l’objectif principal de cette étude, vingt autres sujets indemnes de symptômes cognitifs et présentant des habiletés cognitives supérieures lors des tests seront recrutés à partir du groupe de participants principal. Tous les sujets subiront deux séances d’IRM à environ 3 mois d’intervalle.

Critères d'admissibilité

Requis

  • Âge 35 ans ou plus
  • Infection par le VIH depuis au moins 1 an
  • Capacité de communiquer en anglais ou en français
  • Accès à Internet et à un ordinateur ou une tablette
  • Capacité de fournir un consentement éclairé

Interdit

  • Présence de démence
  • Espérance de vie de moins de trois ans
  • Autres troubles neurologiques, y compris infection opportuniste évolutive du SNC
  • Troubles psychotiques
  • Abus ou dépendance à l’alcool ou autres substances
  • Hépatite C traitée par interféron durant la période de l’étude.

Pour plus de renseignments

Pour plus de renseignements au sujet de cette étude clinique, veuillez vous adresser à l’investigatrice principale.

Investigatrice principale

Voici qui dirige cette étude.

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ? Envoyez un courriel à ctninfo@hivnet.ubc.ca.

Site participant

Voici où cette étude est menée.